Comment entretenir son poulailler ?

0 commentaire


Pour le bien être de vos poules et vos poussins, l’entretien du poulailler est primordiale. Cela ne relève de la compétence des amateurs, il faut savoir quelques techniques particulières pour avoir une basse-cour bien entretenue. L’entretien ne se cantonne pas en effet à veiller à la salubrité du lieu, il faut aussi garantir une bonne aération et de l’ensoleillement. Ce qui va accroitre évidemment l’espérance de vie de vos animaux. Voici justement quelques conseils pour vous aider à bien entretenir votre poulailler.

Fréquence de nettoyage

Pour un poulailler, la fréquence d’entretien dépend du nombre de volaille. Pour un élevage familial c’est-à-dire avec environ 6 poules, un entretien hebdomadaire est nécessaire. En ce qui concerne les mangeoires et les abreuvoirs, leur nettoyage et entretien dépendent de leur état de souillure. Il est donc conseillé de surveiller les mangeoires et les abreuvoirs environ tous les deux jours ou bien tous les trois jours. Ce contrôle devient de plus en plus rigoureux car durant cette période les poules passent de moins en moins de temps à l’extérieur. Même si on ne nettoie pas le poulailler chaque jour, un changement de l’eau doit se faire quotidiennement. Il en est de même pour les excréments qui doivent être enlevés. Les mangeoires doivent aussi être vidées et désinfectées pour éliminer les éventuelles bactéries.

Faciliter le nettoyage

Il existe des procédés qui facilitent le nettoyage d’un poulailler. Par exemple, on peut utiliser du sable comme sous couche pour les litières. Cela est fait pour que l’excrément ne colle pas sur le sol du poulailler. En plus de faciliter le nettoyage du poulailler, cette astuce est aussi bénéfique pour les poules. Le sable contient en effet des minéraux qui assurent leur bien-être. Une autre astuce intéressante est aussi de fixer des planches sous les perchoirs pour récupérer les fientes, cela permet de juste les retirer et les gratter pour retirer les excréments et on va ensuite les réutiliser dans le poulailler. Pour les plus futés, ils peuvent utiliser du vinaigre blanc pour nettoyer, en désinfectant le poulailler tout en combattant les mauvaises odeurs présentes. Il est aussi important de bien vérifier l’état du toit du poulailler dans le but d’éviter les éventuelles fuites qui ne feront que salir le sol et maximiser la prolifération de bactéries. Il est aussi à noter que les huiles essentielles peuvent être d’une grande utilité dans la prévention des bactéries. Dans ce cas, il suffit de les pulvériser sur les litières.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *