Ce dont votre oiseau a besoin



Comme pour le choix d’un animal de compagnie, le choix d’un oiseau de compagnie doit se faire avec sérieux. Ne cédez pas juste parce que vous craquez pour le beau plumage d’un oiseau ou par son chant caractéristique, réfléchissez à cet investissement important, à cet engagement que vous faites en adoptant un oiseau.

Pas de choix précipité

N’oubliez pas non plus que si vous avez un enfant de moins de 6 ans, ce n’est peut-être pas encore le moment d’adopter un oiseau car le risque de blessures de part et d’autres sont élevées. Et entre 7 à 12 ans, préférez une perruche ondulée, un inséparable ou une calopsitte élégante. Mais si vous avez des enfants adolescents ou jeunes adultes, il n’y a pas de problème pour adopter un perroquet. Ce sont des éléments à tenir compte dans le choix que vous faites, mais les questions de prix aussi entrent en jeu, celui de l’achat de l’oiseau, de sa cage, de son entretien immédiat et pour toute sa vie.

Les dépenses à prévoir pour le long terme

A part les prix d’acquisition et de la cage, pensez également aux différents accessoires qu’il vous faut payer pour votre oiseau. Celui-ci a besoin de jouets avec lesquels passer son temps, notamment lorsque vous n’êtes pas à la maison. Vous devez aussi réfléchir aux frais de vétérinaires que vous devez forcément débourser de temps en temps pour les soins de votre oiseau. Prévoyez aussi un budget conséquent pour sa nourriture, peut-être en petites quantités mais de qualité. En effet, un oiseau a besoin d’un régime très équilibré pour son petit organisme, d’excellents aliments organiques bourrés de vitamines, ce qui peut être assez cher. Si vous faites l’addition de toutes ces dépenses, vous vous rendrez compte assez vite qu’elles peuvent facilement atteindre les milliers de dollars par an.

Des soins spécialisés

Outre les aspects matériels et financiers de l’adoption d’un oiseau, maintenant, abordons la question de qualités que vous devez avoir pour une prise en charge réussie de votre compagnon à plumes. Que vous faut-il en priorité ? De la patience à toute épreuve et surtout de dévouement. En fait, si votre oiseau est d’une bonne taille, cela veut dire qu’il vous faut nettoyer sa cage très souvent (un oiseau ne peut supporter la saleté ambiante). Vous devez aussi renouveler son eau régulièrement car il aime boire de l’eau fraîche. Et pour la nourriture, il faut la lui en donner plus d’une fois par jour, dans les bonnes proportions. Il est également primordial que vous compreniez les sensibilités physiques et psychiques de votre oiseau de compagnie, quelles stimulations mentales a-t-il besoin et y répondre exactement. Rappelez-vous qu’un oiseau domestiqué a tout de même besoin de liberté, aussi, préparez-vous à le faire sortir de sa cage le plus longtemps possible. Laissez-le évoluer tranquillement dans votre maison et la possibilité d’entrer en relation avec tous les occupants de votre maison. Veillez à ce qu’il ait toujours un gardien si jamais vous deviez vous absenter longtemps ou si vous décédiez.

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *